Back to Top
 

bandeau logo2Picto datadocke

 

telcontact 

Le feedback : tout un art …

C’est cadeau !

 

Pierre est arrivé chez moi l’autre jour avec un cadeau !

Merci Pierre.

Le paquet était beau, le volume du paquet intriguant, le plaisir d’offrir évident.

Merci Pierre.

J’ouvre le paquet sans prendre bien soin du papier, pas de projet de réutilisation pour mes cadeaux de noël 2019 : c’est la saison 1 de l’excellente série « This is us » !

Merci Pierre.

Bon, ok, je l’ai déjà vue mais je préfère ne pas le dire, je suis touché par l’attention et je reverrai la série avec plaisir.

Vraiment, merci Pierre !

 

J’utilise cette illustration lorsque j’explique comment faire ou recevoir un feedback.

 

Pour un cadeau, il faut oser, se projeter sur ce que l’autre aime, sur ce qui va lui faire plaisir. Il faut prendre un risque : le risque de déplaire. Et ce que nous apprécions lorsque nous recevons un cadeau c’est souvent l’intention, le temps passé à préparer (un petit concert de mes enfants !), plus que l’objet même qui nous réjouit !

 

C’est la même chose pour un feedback : c’est une grande prise de risque pour celui qui le fait, car il ose mettre en danger une relation pour la faire progresser, l’améliorer, la rendre plus forte et fructueuse.

 

Il y a évidemment une condition sine qua non pour faire un feedback efficace : la bienveillance. Deux autres critères sont essentiels : l’intention et la qualité de l’expression. Un savant dosage de vrais retours positifs et de point d’amélioration permettra à notre destinataire de prendre au sérieux notre message.

 

Il y a des formes plus poussées et plus structurées qu’un simple feedback entre 2 personnes : le feedback 360. Cela consiste à aider une personne à recueillir les feedbacks de ses collègues, de son équipe et de son (ses) managers à travers une démarche structurée et un outil adapté. Optim utilise depuis de nombreuses années, avec son partenaire Ressources 360, des questionnaires 360° pour réaliser ces feedbacks. Ces derniers sont de véritables cadeaux que l’entreprise vous offre : prise de conscience de vos forces, identification, en toute bienveillance, de vos pistes d’améliorations.

 

Vivre sans feedback, c’est comme vivre avec les yeux bandés, sans possibilité de vérifier l’effet de nos actions managériales sur la réalité de l’équipe. Essayez de vivre 1 heure les yeux bandés et dites-vous que nous passons parfois plusieurs …. mois sans feedback !

 

3
Comment les pratiques managériales favorisent (ou ...
Les cordonniers ne sont pas toujours les plus mal ...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mercredi 13 novembre 2019

Image Captcha